APPRENDRE & SE CULTIVER

 

Apprendre est depuis notre naissance une stratégie qui nous permet de nous adapter à toutes les situations nouvelles, de la plus élémentaire à la plus sophistiquée, et donc à nous rendre libres et autonomes. Depuis notre naissance mais aussi tout au long de la vie, inclus l’âge de la retraite. Le maître mot c’est la neuro-plasticité. Pour nous en convaincre il suffit de découvrir ce que nous révèlent les neurosciences ces dernières années. La recherche a bénéficié de la puissance de l’imagerie cérébrale. (Là aussi grâce au développement exponentiel de la puissance du calcul numérique) De nombreux articles, des vidéos accessibles sur internet, des émissions de télévision et des livres témoignent de ces découvertes.

Que faut-il en déduire ? Apprendre, se confronter et gérer de nouvelles situations, est une stratégie efficace pour garder et même développer nos capacités cérébrales. En tout cas pour les protéger et contribuer à l’avancée en âge.

Mais apprendre est aussi une excellente manière de ressentir le plaisir lié à une meilleure compréhension du monde qui nous entoure. Et avec certains apprentissages de rester autonomes ce qui n’est pas un mince enjeu pour les aînés. Le privilège du senior et retraité est de consacrer cette démarche à ce qui lui plait, ce qui lui convient et au rythme qu’il décidera, sans enjeu ni défi autres que ceux qu’il se sera fixés lui-même.

Le choix des apprentissages est infiniment ouvert. Si même nous devons renoncer à certaines prouesses physiques nous avons l’avantage de l’âge dans de nombreux autres domaines. Si le choix ne s’impose pas à l’évidence, un bilan de nos goûts et de nos aptitudes peut se révéler utile. Mais il est en fin de compte impossible de ne pas trouver la voie vers une activité qui nous plaira.

Les démarches d’apprentissage présentent un bénéfice collatéral. Dans la plupart des cas elles nous permettent de faire de nouvelles rencontres qui compensent celles que nous perdons en quittant nos activités professionnelles. Des rencontres basées sur une affinité et non imposées comme elles l’étaient dans l’exercice d’une profession. Stimulation sociale donc qui vient s’ajouter à celle d’un apprentissage ou d’un épanouissement dans une activité.

 

 

Rejoindre les discussions :

 

Seniors et numérique

 

Apprendre grâce à Internet

 

Et si vous ne trouvez pas le domaine particulier qui vous intéresse suggérez-nous de l’ouvrir sur ce site et participez à sa construction. Inscrivez-vous ICI

Tables d'Hôtes Numériques 

Chaque vendredi de 14h à 16h.

 

 

Regardez la vidéo de présentation : Cliquez